• Origine
    Paris, Etats-Unis
  • Liens
  • Programme
    Sortie d'album
http://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/01/china-moses-sli1.jpg
© Sylvain Norget

China Moses

Reine Jazz & Soul

Fille de Dee Dee Bridgewater dont elle a hérité l’énergie et un swing puissant, China Moses a un incomparable timbre de voix, couplé d’une intense présence scénique.

« China Moses est joueuse. Elle n’aime rien tant que s’emparer de thèmes pour les explorer, les détourner, les exploser. Après avoir joué avec le Great American Songbook, elle construit son propre terrain de jeux. Douze chansons qui sonnent comme des standards. Ramasser les flèches lancées par les anciens, pour les lancer plus loin… Elle est une des rares jeunes femmes de son temps à renouer avec le up tempo, avec le swing des anciennes. La grâce dans un tempo implacable – héritage du RnB – le sourire au détour d’un phrasé, l’émotion au bord des larmes, China Moses, entourée d’une équipe de musiciens transgenre et décomplexée, réécrit la mythologie d’une chanteuse de jazz du vingt et unième siècle, sortie d’un cabaret cosmique aux confins d’une lointaine galaxie. » André Manoukian

China Moses réserve au Festival la primeur de son sixième album « Breaking Point », en avant-première de sa sortie prévue en juin. Des compositions originales empreintes de soul et de gospel, créées à quatre mains avec le réalisateur anglais Anthony Marshall, dans le cadre exceptionnel qu’offre l’amphithéâtre Richelieu de l’Université Paris-Sorbonne.

Visionner

China nous parle de son concert au festival.