achetez vos places

http://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/01/nik-bartsch-sli1.jpghttp://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/01/nik-bartsch-sli2.jpg
© Christian Senti
Nouvel album

Nik Bärtsch’s Mobile

Envoûtant voyage onirique

Le claviériste et compositeur suisse Nik Bärtsch a tout le génie requis pour toucher les foules. Il est l’une des personnalités les plus singulières à avoir émergé sur la scène jazz ces dix dernières années. En 2011, le « Wall Street Journal » a choisi sa prestation avec sa formation « Ronin », comme l’un des six meilleurs shows de l’année, avec Björk, Radiohead, Patti Smith, Feist et Anna Calvi.

Entre la précision de l’horloger suisse et le détachement du maître zen, la musique de Nik Bärtsch, héritière de Steve Reich et de James Brown, excelle à transmettre, selon son auteur, « une énergie à la fois intense et calme », un groove hypnotique renforcé par la puissante cohésion qui émane de son groupe.

Il a choisi le Festival pour présenter son nouvel album « Continuum », à paraître le 18 mars chez ECM. Un retour à sa formation d’origine « Mobile », purement acoustique, pour une transe musicale, pleine de virages surprenants et de combinaisons audacieuses.
Une occasion rare d’écouter cet artiste à Paris, au cœur de l’amphithéâtre de la Maison des Océans, joyau de l’architecture du début du 20ème siècle.

Nik Bärtsch : piano / Sha : basse, clarinette / Nicolas Stocker : percussions / Kaspar Rast : batterie.

Avec le soutien de la Fondation suisse pour la culture
prohelvetia

Visionner

Extrait de son nouvel album « Continuun »