https://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/kaori-sli1.jpghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/kaori-sli3.jpghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/kaori-sli2.jpg

Kaori Ito

© Josefina Perez Miranda

Peter Corser

© Serge Heimlich Gouvy

Médéric Collignon

© Philippe Lévy-Stab

REPORTÉ À L’AUTOMNE 2020

🎷 Création Danse & Jazz
🎵 Improvisations
👩‍💼 Talents incontournables
🏛️ Joyau du Paris Antique

KAORI ITO, PETER CORSER & MÉDÉRIC COLLIGNON

Rencontre danse et jazz inédite

Le festival nourrissait depuis longtemps des projets danse et jazz. C’est naturellement la danseuse et chorégraphe japonaise Kaori Ito, installée en France depuis le début des années 2000, qui inaugure ce nouveau volet artistique. Elle s’est produite dans le monde entier et a collaboré avec les plus grands chorégraphes de sa génération (Philippe Decouflé, Angelin Preljocaj, James Thiérée…). Nommée en 2015 Nouveau talent chorégraphie de la SACD et chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres, la danseuse mène une fameuse résidence artistique avec de géniaux musiciens improvisateurs au Triton entre janvier 2017 et février 2019. La rencontre entre la danse et le jazz y est sublimée.
Depuis toujours, Kaori Ito cherche à se connecter aux spectateurs en prenant le risque de l’improvisation, où rien n’est décidé d’avance. « Cette forme me plaît beaucoup car j’ai une grande liberté, et les spectateurs aussi, ils peuvent éventuellement participer. J’aime le faire avec l’accompagnement de musiciens qui savent me soutenir et partager des idées. »
Pour le festival, la danseuse a imaginé une nouvelle rencontre inédite entre la danse et le jazz et s’entoure de deux fougueux musiciens : le saxophoniste britannique Peter Corser et le cornettiste et chanteur Médéric Collignon.
Le Musée de Cluny, magnifiquement rénové, peut réouvrir ses portes et son remarquable Frigidarium, joyau du Paris antique, au festival. La rencontre inédite de trois génies artistiques pour une soirée magique et inattendue.

« Sa présence est un mélange de grâce fragile, de rigueur, de technique irréprochable et d’une fantaisie légère qui va s’accélérer tout au long du concert pour devenir une frénésie d’enfant terrible. »
Diane Gastellu – Citizen Jazz (20 octobre 2014)

Kaori Ito : danse / Peter Corser : saxophone / Médéric Collignon : cornet, voix

1er spectacle Kaori Ito, Peter Corser & Médéric Collignon au Musée de Cluny à 19h00

 

Visionner