fbpx
https://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/jazzalecole.jpghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/jazzaulycee.jpghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/rampal-slider.jpghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/besson2-slider.jpghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/cbertault-sli1.jpghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/rampal3-slider.jpghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/domancich-goubert.pnghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/recchia-slider.jpg

Jazz à l'école

© Géraldine Santin

Jazz & Lycées

© Joa Scetbon

Marion Rampal

© Alice Lemarin

Airelle Besson

© Sylvain Gripoix

Camille Bertault

© Jean-Baptiste Millot

Naïssam Jalal

© DR

Cecil L. Recchia

© Carlotta Forsberg

NOTRE ENGAGEMENT EN FAVEUR DE L’ÉGALITE FEMMES-HOMMES

Toutes et tous sur scène !

Cela fait longtemps que le festival s’intéresse aux artistes femmes dans le jazz. Certain.e.s se rappellent peut-être de la scène « Jazz au féminin » place Saint-Germain-des-Prés où, dès les premières éditions, une après-midi entière présentait de jeunes artistes femmes, à la tête de leurs formations. Y ont joué la batteuse Anne Pacéo, la pianiste Leïla Martial ou encore la saxophoniste Lisa Cat-Berro, pour n’en citer que quelques-unes.

Et aujourd’hui, où en est-on ?
Le (vieux) sujet de la sous-représentation des femmes dans la culture* s’est particulièrement confirmé dans le jazz et les musiques improvisées : une étude présentée fin 2019** l’a mis à jour.
C’est pourquoi le festival a décidé d’aller plus loin et différemment.
Concernant la programmation, nous abandonnons cette scène dédiée pour intégrer naturellement les femmes sur toutes les scènes et atteindre la parité. Cette année, nous nous en approchons avec 40% de femmes têtes d’affiche ou invitées spéciales, et 100% intervenantes à l’école et aux lycées.
Nous formons les équipes à la prévention des violences et du harcèlement sexistes et sexuels (VHSS) au travail et en milieu festif.
Enfin, nous vous proposons une table ronde suivie d’un échange, pour apprendre sur le sujet et vous sensibiliser.

Soutenez nos actions en cliquant ici.

*rapport Reine Prat pour le Ministère de la Culture 2006 et 2009
*Livre de Marie Buscatto « Femmes du jazz : musicalités, féminités, marginalités » (CNRS 2007, 2018), invitée à la table ronde du 18 mai.
**étude « La représentation femmes-hommes dans le jazz et les musiques improvisées » portée par AJC, la FNEIJMA et Grands Formats, en collaboration avec l’ADEJ et avec les expertises conjuguées de Priscilla Martin et Cecile Offroy (Opale). Avec le parrainage du ministère de la Culture et le soutien du CNM (ex CNV).Retrouvez Armonie Lesobre, directrice de la Fneijma, modératrice de la table ronde du 18 mai.

NOTRE ENGAGEMENT EN FAVEUR DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE

Décarbonons la culture !

Le rapport Décarbonons la culture du Shift Projet fin 2021 a accéléré les prises de conscience de la filière culture face à l’urgence du réchauffement climatique.
Une récente étude de l’AJC (1), inédite et portant sur le secteur jazz, vient d’être publiée. Conscient et engagé dans la durabilité, depuis déjà une dizaine d’années, le festival amplifie ses actions en 2022 pour réduire son empreinte carbone, amplifier les actes anti-gaspillage et poursuivre les actions éco-responsables.

Que faisons-nous, à titre d’exemples ?
Nous réduisons drastiquement les transports des artistes et supprimons les aliments carnés au catering (principales sources identifiées de création d’empreinte Co2), et avons mis en place le télétravail depuis une dizaine d’années.
Nous réduisons les quantités de documents imprimés et avons fait le choix des normes écologiques (encre végétale, traçabilité des arbres, suppression des vernis…), et plantons des arbres en lien avec l’impression de bâches qui sont toutes recyclées, et ce depuis plusieurs années.
Enfin, sachez que nos équipes sont invitées à avoir une attitude et des prises de décisions éco-responsables.

(1) Le Festival Jazz à Saint-Germain-des-Prés Paris est membre d’AJC (Association Jazzé Croisé).

NOTRE ENGAGEMENT EN FAVEUR DES ACTIONS ARTISTIQUES ET CULTURELLES 

Jazz à l’école avec Marion Rampal et Pierre-François Blanchard

Une fois encore, l’école maternelle Saint-Benoît accueille le festival pour une rencontre entre les enfants d’une classe maternelle et la chanteuse et compositrice Marion Rampal, accompagnée du pianiste Pierre-François Blanchard. Au programme : un éveil musical ludique avec quelques touches d’anglais ! Les écoliers chanteront à tue-tête, dans un univers jazzy et joyeux.
Avec le soutien de la Caisse des écoles du 6e.

Jazz & Lycées avec Cecil L. Recchia

Les valeurs de l’association L’esprit Jazz sont celles véhiculées par le jazz : la liberté et le partage. Il est donc naturel pour le festival d’agir en faveur de l’accessibilité du jazz auprès du public jeune. Ainsi, au travers de son programme « Jazz & Lycées », le festival reconduit pour la quatrième année son action culturelle au sein de lycées franciliens.
« Jazz & Lycées » est une action culturelle qui se déroule en deux temps : préparation, action/restitution. La préparation consiste pour le festival à identifier des chef.fe.s d’établissements et des professeur.e.s (musique, français, anglais, histoire…) francilien.
ne.s susceptibles d’être intéressé.e.s par ce programme de médiation tourné vers le jazz. Un ou une artiste de jazz, ayant le désir de transmettre aux adolescent.e.s sa passion du jazz, est alors invité.e à imaginer avec l’équipe pédagogique de l’établissement scolaire une intervention sur le jazz, structurée en fonction de thèmes porteurs et en réponse aux questionnements des lycéen.e.s. Le jour de l’intervention, l’artiste échange avec les élèves pendant environ une heure et demie, et peut proposer une pratique musicale ou chantée.

 

 

 

Visionner

En tête-à-tête avec les artistes femmes du festival…