ÉMILE PARISIEN QUARTET // 1ère partie : GAUTIER GARRIGUE QUARTET

https://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/af-sli11.jpghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/garrigue-sli1.jpghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/parisien-sli1.jpghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/parisien-sli2.jpg

Théâtre de l'Alliance Française

Gautier Garrigue Quartet

© Jean-Baptiste Millot

Emile Parisien Quartet

© Samuel Kirszenbaum

Nouvel album

Sortie au printemps 2024 chez ACT

CONCERT DE SORTIE D’ALBUM

ÉMILE PARISIEN QUARTET « LET THEM COOK »

Un quartet fusionnel qui n’a de cesse de surprendre !

Les accidents ne durent que quelques secondes ; parfois quelques minutes. Celui-ci dure depuis 20 ans. Deux décennies que le quartet d’Emile Parisien prolonge cette jam session improvisée dans un club, à l’issue de laquelle les quatre musiciens se sont regardés, comme médusés par ce coup de foudre collectif instantané.

Arracher les étiquettes, chahuter les codes, leur feuille de route n’a pas changé, comme cette obsession de raconter des histoires.

Mais une brise de fraîcheur souffle sur ce « Let Them Cook » car les quatre musiciens ont décidé de déroger au tout acoustique et d’intégrer de l’électronique. Pari réussi car chaque machine ou chaque boîte à rythme convoquée ici intègre les histoires de ces compositions avec une justesse renversante.

L’année de ses 20 ans, le quartet explosif d’Emile Parisien a décidé d’emprunter une nouvelle route et réserve au festival la primeur de ce nouvel album. « Let them cook » dans ce théâtre écrin de l’Alliance Française, la promesse d’un pur régal !

Émile Parisien : saxophone / Julien Touery : piano / Ivan Gélugne : contrebasse / Julien Loutelier : batterie

Nouvel album « Let them cook », sortie prévue en mars/avril 2024 chez ACT

Première partie : GAUTIER GARRIGUE « LA TRAVERSÉE » QUARTET
Feat. ÉMILE PARISIEN

CONCERT AVANT-PREMIÈRE DE SORTIE D’ALBUM

Un batteur hors norme aux commandes d’un power groupe à découvrir sans faute

Batteur très demandé avec une quarantaine d’albums enregistrés comme sideman, protégé du grand Henri Texier et co-leader du groupe Flash Pig, le voilà maintenant leader avec cet album très attendu.

Son jeu est empreint d’un swing sensible, pure, nuancé et percutant qui place Gautier parmi les meilleurs caresseurs de peaux de l’Hexagone. La Traversée nous plonge, au travers d’un répertoire original, dans un univers teinté de poésie et de mystère. Et pour sublimer, ce concert, il convie pour quelques titres la fougue du saxophoniste Émile Parisien, également invité sur l’album.

Une première mondiale pour cette onirique traversée musicale.

Gautier Garrigue : batterie / Federico Casagrande : guitare / Maxime Sanchez : piano / Florent Nisse : contrebasse
+ guest : Émile Parisien

Nouvel album, sortie prévue à l’automne 2024 chez PeeWee

Visionner

 

FRED HERSCH PIANO SOLO

https://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/mdo-sli10.jpghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/fredhersch-sli1.jpghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/01/maison-des-oceans-sli2.jpg
© Roberto Cifarelli

CONCERT DE SORTIE D’ALBUM

FRED HERSCH

Le pianiste improvisateur des plus brillants de notre époque

Installé au panthéon du jazz depuis trois décennies avec plus de 50 albums à son actif en tant que leader ou co-leader, le pianiste américain, improvisateur, compositeur et maître à penser Fred Hersch est l’un des artistes les plus nominés aux Grammy’s, c’est à dire quinze fois.

Pianiste héritier de Bill Evans et mentor de Brad Mehldau, son jeu à la fois virtuose, délicat et introspectif transporte instantanément son public.

La présence du pianiste à Paris est rare, et c’est au festival qu’il nous fera l’honneur de présenter son nouvel album sorti chez ECM quelques semaines plus tôt. « Silent, Listening » s’impose spontanément comme une contribution majeure au vaste répertoire d’enregistrements de piano solo qu’ECM a constitué au fil des années. Sept pièces originales ainsi qu’une poignée de standards délicieusement choisis parmi lesquels “Star-Crossed Lovers” de Billy Strayhorn, “Softly, As In A Morning Sunrise” de Sigmund Romberg, “Winter Of My Discontent” d’Alec Wilder et “The Wind” de Russ Freeman – tous interprétés avec ce même cocktail de concentration, de sensibilité et de grâce qui a fait la renommée de Fred Hersch.

Imaginez l’artiste, seul au piano, au cœur de ce joyau architectural boisé qu’est le grand amphithéâtre de la Maison de l’Océan, et vous voilà le témoin d’une soirée mémorable.

Un pur moment de grâce.

Fred Hersch : piano

 

Visionner

 

 

ROBIN MANSANTI QUARTET

  • Artiste
  • Date
    Samedi 18 mai 2024
  • Horaire
    15h00
  • Lieu
    Mairie du 6e
  • Accès
    Entrée libre, sous réserve de places disponibles

 

https://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/mairie6-sli11.jpghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/mansanti-sli1.jpghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/mansanti-sli2.jpg
© Bertrand Fèvre

CONCERT DÉCOUVERTE ATTENTION TALENT

ROBIN MANSANTI QUARTET

Un artiste en état de grâce

Robin Mansanti a littéralement envoûté le public et les médias à la sortie de son album « Nuit Américaine ».

L’envie de chanter et de devenir trompettiste jaillit à dix-sept ans lorsque l’artiste tombe sur une vidéo de Chet Baker. Dans ce fameux opus il réunit des reprises de grands standards américains (Leonard Bernstein, Henry Mancini, Glenn Miller) tout en affirmant son propre style.

Un album qui fait entendre une voix douce et mélodieuse et distille d’un bout à l’autre un charme irrésistible, onirique et intemporel.

Pour ce concert dans la très belle salle des fêtes de la Mairie du 6e, nous sont offerts les premiers pas d’un artiste habité, qui convoque une magie empreinte de poésie et de beauté.

Robin Mansanti : trompette-voix / Laurent Courthaliac : piano / Hugo Lippi : guitare / Philippe Aerts : contrebasse

Album « Nuit américaine » sorti en 2023

Visionner

 

RP3 RÉMI PANOSSIAN // 1ère partie : OBRADOVIĆ-TIXIER DUO

https://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/mdo-sli10.jpghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/obramovic-sli1.jpghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/obramovic-sli2.jpghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/panossian-sli1.jpghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/01/maison-des-oceans-sli2.jpg

Grand amphithéâtre de la Maison de l'Océan

© Pascal Bouclier

Obradović - Tixier duo

© David Tixier

Rémi Panossian trio

© DR
© Denis Leroy

CONCERT AVANT-PREMIÈRE SORTIE D’ALBUM

RP3 RÉMI PANOSSIAN TRIO

L’irrésistible trio jazz français qui a conquis la planète

En parfaite osmose musicale et humaine, le trio du pianiste Rémi Panossian fait partie des groupes qui ont bouleversé les codes du jazz contemporain et du format piano-basse-batterie, tout comme E.S.T ou The Bad Plus, en ne se fixant qu’un seul mot d’ordre : mettre leur dextérité et leur talent au service de l’essence même de la musique, l’émotion.

Avec plus de cinq cents concerts donnés aux quatre coins du monde et cinq albums plébiscités par la presse, les trois enfants terribles aiment partager avec leur public leur joie de jouer ensemble et de bousculer les règles du genre à coups d’espiègleries, de lyrisme mélodique, de grooves entêtants et une touche de pop.

Ils joueront pour la première fois au festival le répertoire de leur prochain album, fraîchement enregistré quelques semaines plus tôt.

Un privilège feel-good et ébouriffant à ne pas manquer !

Rémi Panossian : piano / Maxime Delporte : contrebasse / Frédéric Petitprez : batterie


1ère partie :
OBRADOVIĆ-TIXIER DUO

Le duo électrochoc à l’énergie communicative

Lauréat d’une dizaine de prix en quelques années, le « Obradović – Tixier duo » est né de la rencontre entre le pianiste français David Tixier et la batteuse croate Lada Obradović. Un piano, une batterie, mais aussi des claviers, loops, quelques effets…. la force de frappe de Lada Obradović est un délice. Elle est incisive, précise, tranchante, groovy. Elle contraste magnifiquement avec le toucher tout en rondeur de David Tixier, dont les harmonies en volutes dessinent l’espace. Ici ou là, au détour d’une improvisation marquée par un motif hypnotique de synthé basse bien en boucle, on entendra le fantôme de Bach, le temps d’une fugue.

Leur quatrième album “A Piece of Yesterday” relie une série de neuf histoires narrées par leur musique d’un côté, et un conte de l’autre, nous emmenant pour le premier, dans un univers singulier d’électronique mêlé d’acoustique, de jazz, d’électro, de pop, de classique et de trip-Hop, et pour le second, à la rencontre du personnage imaginaire d’Ehrmo, qui traverse l’univers de chaque morceau constituant un chapitre de son périple.

Une épopée musicale cinématographique et toute en subtilité, à découvrir de toute urgence.

Lada Obradović : batterie / David Tixier : piano, clavier

Visionner

 

21H30 – KAREEN GUIOCK THURAM

https://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/af-sli11.jpghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/kareen-sli1.jpghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/kareen-sli2.jpg

Théâtre de l'Alliance Française

© Alice Lemarin

CONCERT NOUVEL ALBUM

KAREEN GUIOCK THURAM

Envoûtant, sincère et engagé : véritable coup de maître !

Journaliste et présentatrice de télévision bien connue depuis plus de dix ans, Kareen Guiock Thuram est aussi devenue l’une des chanteuses les plus admirées et convoitées de la scène jazz actuelle depuis la sortie de son album « Nina » en 2023.
Hommage intimiste et engagé à celle qui l’émeut et l’inspire depuis sa plus tendre enfance, la légendaire Nina Simone, cet opus de quatorze chansons a reçu un accueil dithyrambique des médias (France 2, TV5 Monde, M6, FIP, France Musique, TSF Jazz, Nova, Télérama, Libération, Jazz Magazine…) et du public avec des salles combles à chaque concert.

C’était aussi pour Kareen Guiock Thuram une façon très personnelle de remercier cette incomparable artiste dont la force et les convictions lui ont permis de devenir une femme libre.

Sur scène, Kareen impose avec une grande sincérité son immense classe. Sa voix cuivrée, aux graves envoûtants, illumine dès les premières notes.

Après trois soirs au Sunside et un concert à guichets fermés à la Cigale à Paris, la chanteuse nous fait l’honneur d’investir la chaleureuse salle écrin du Théâtre de l’Alliance Française. Si vous n’avez pas encore eu la chance de voir cette artiste captivante, voici l’occasion unique de la découvrir et de plonger avec elle dans la beauté de l’univers « Nina » !

Karren Guiock Thuram : voix / Kevin Jubert : piano / Rody Cereyon : basse / Tilo Bertholo : batterie, percussions

Artiste « Révélation de l’année 2023 » Jazz Magazine / Jazz News

1ER CONCERT DE KAREEN GUIOCK THURAM À 19H00

Visionner

 

 

SOPHIE-VÉRONIQUE CAUCHEFER-CHOPLIN & LAURENT COULONDRE « LES PLUS BELLES MUSIQUES…

https://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/eglisestsulpice-sli10.jpghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/svcc-sli1.jpghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/svcc-sli2.jpghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/svcc-sli3.jpghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/svcc-sli4.jpghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/eglisestsulpice-sli11.jpg

Eglise Saint-Sulpice

© Géraldine Santin

Sophie-Véronique Cauchefer-Choplin

© A. Thiallier

Laurent Coulondre

© Jérémy Bruyère

Aurélie Tropez

© DR

Julie Saury

© DR

Grand Orgue

© Géraldine Santin

CONCERT CRÉATION ÉVÉNEMENT 

SOPHIE-VÉRONIQUE CAUCHEFER-CHOPLIN & LAURENT COULONDRE
« LES PLUS BELLES MUSIQUES DE FILM
À L’ORGUE, ENTRE IMPROVISATION ET SACRÉ »
avec AURÉLIE TROPEZ & JULIE SAURY

Un moment sacré avec une pianiste hors norme Odyssée cinématographique entre le Grand orgue et l’orgue Hammond

Deux figures de l’orgue se rencontrent pour la première fois autour des plus belles musiques de film : la charismatique Sophie-Véronique Cauchefer-Choplin, titulaire du grand orgue de Saint-Sulpice, l’un des plus beaux et grands d’Europe, et Laurent Coulondre, envoûtant praticien de l’orgue Hammond qui écume depuis plus de dix ans les scènes jazz internationales.

Les deux artistes, qui se sont rencontré.es en décembre dernier, ont en commun une virtuosité incomparable, une curiosité sans limite et un immense besoin de partage. Le pari est lancé : ils feront résonner au cœur de l’une des plus belles églises de Paris les musiques qui ont si souvent enchanté nos oreilles : Le Mépris (George Delerue), Dernier domicile connu (François de Roubaix), The MissionLe professionnel (Ennio Morricone)… Tout cela dans un esprit de jazz, à savoir mêlant improvisation et solos à tour de rôles et en conviant la clarinettiste Aurélie Tropez et la batteuse Julie Saury.

Il se crée une indescriptible magie du dialogue entre le Grand Orgue et l’Orgue Hammond, en témoigne celle du mémorable concert de l’édition passée.

Cette nouvelle et unique rencontre qui mêlera avec puissance et délicatesse le jazz et le classique est la promesse d’une expérience grandiose et mémorable !

Un concert créé et présenté en exclusivité pour le festival, pendant lequel les jeux des deux organistes seront filmés et retransmis en direct sur un écran géant placé face au public.

Sophie-Véronique Cauchefer-Choplin : grand orgue / Laurent Coulondre : orgue Hammond / Aurélie Tropez : clarinette / Julie Saury : caisse claire

Merci à la Paroisse Saint-Sulpice et à son Curé, le Père Henri de La Hougue, pour leur accueil.
Merci à l’Association pour le rayonnement des orgues Aristide Cavaillé-Coll de l’église Saint-Sulpice www.aross.fr

Visionner

Extrait du concert de mai 2023

SHANI DILUKA

https://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/eglisestgermain-sli10.jpghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/dikula-sli1.jpghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/dikula-sli2.jpghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/eglisestgermain-sli11.jpg
© Balazs Boroc
© Pascal Bouclier

CONCERT ÉVÉNEMENT PIANO SOLO

SHANI DILUKA

Un moment sacré avec une pianiste hors norme

Concertiste hors norme, la pianiste multi-primée Shani Diluka est considérée comme l’une des plus grandes de sa génération. Invitée régulière d’éminents Orchestres et chefs, et nourrie de prestigieuses collaborations (Natalie Dessay, Michel Portal, Wolfgang Rihm, Karol Beffa…), elle mène également une carrière solo dans le monde entier.

Après l’album « Cosmos » qui a reçu l’éloge de la critique internationale et de nombreuses récompenses, Shani Diluka a récemment sorti « Pulse », un opus de toute beauté qui rend hommage à la musique hypnotique des grandes figures minimalistes américaines : John Adams, Philipp Glass, John Cage, Moondog… en résonance avec la pulsation du monde, au frémissement des rivières, à la respiration des arbres mais aussi au métronome des villes. Une façon très personnelle pour la pianiste de se connecter à la dimension invisible et spirituelle du monde. On retrouve également sur cet album deux reprises des Daft Punk, dont le captivant « Veridis Quo » arrangé par Shani Diluka, mais aussi Keith Jarrett, Bill Evans, Meredith Monk et Craig Armstrong.

Pour l’occasion, car ce sera la première fois qu’elle jouera au sein de l’emblématique église Saint-Germain-des-Prés, la pianiste a imaginé pour ce seule en scène un répertoire spécial entre son album « Pulse » et des œuvres de J.S. Bach, dont la polyphonie de l’écriture fera écho à la limpidité des mélodies hypnotiques.

Laissez-vous transporter le temps d’une unique soirée dans un voyage onirique « entre mantras et contemplations », au cœur de l’Amérique des compositeurs minimalistes, du jazz et de l’électro.

La promesse d’un grand moment d’extase !

Visionner

 

 

19h – KAREEN GUIOCK THURAM

https://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/af-sli11.jpghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/kareen-sli1.jpghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/kareen-sli2.jpg

Théâtre de l'Alliance Française

© Alice Lemarin

CONCERT NOUVEL ALBUM

KAREEN GUIOCK THURAM

Envoûtant, sincère et engagé : véritable coup de maître !

Journaliste et présentatrice de télévision bien connue depuis plus de dix ans, Kareen Guiock Thuram est aussi devenue l’une des chanteuses les plus admirées et convoitées de la scène jazz actuelle depuis la sortie de son album « Nina » en 2023.
Hommage intimiste et engagé à celle qui l’émeut et l’inspire depuis sa plus tendre enfance, la légendaire Nina Simone, cet opus de quatorze chansons a reçu un accueil dithyrambique des médias (France 2, TV5 Monde, M6, FIP, France Musique, TSF Jazz, Nova, Télérama, Libération, Jazz Magazine…) et du public avec des salles combles à chaque concert.

C’était aussi pour Kareen Guiock Thuram une façon très personnelle de remercier cette incomparable artiste dont la force et les convictions lui ont permis de devenir une femme libre.

Sur scène, Kareen impose avec une grande sincérité son immense classe. Sa voix cuivrée, aux graves envoûtants, illumine dès les premières notes.

Après trois soirs au Sunside et un concert à guichets fermés à la Cigale à Paris, la chanteuse nous fait l’honneur d’investir la chaleureuse salle écrin du Théâtre de l’Alliance Française. Si vous n’avez pas encore eu la chance de voir cette artiste captivante, voici l’occasion unique de la découvrir et de plonger avec elle dans la beauté de l’univers « Nina » !

Karren Guiock Thuram : voix / Kevin Jubert : piano / Rody Cereyon : basse / Tilo Bertholo : batterie, percussions

Artiste « Révélation de l’année 2023 » Jazz Magazine / Jazz News

2e CONCERT DE KAREEN GUIOCK THURAM à 21H30

Visionner

 

 

STACEY KENT TRIO Feat. QUATUOR À CORDES AKILONE

https://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/odeon-sli10.jpghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/staceykent-sli1.jpghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/staceykent-sli2.jpghttps://festivaljazzsaintgermainparis.com/wp-content/uploads/2014/02/staceykent-sli3.jpg

Odéon-Théâtre de l'Europe

© Benoit Peverelli
© Left Photo Studio

Summer me, Winter me

Nouvel album

CONCERT INÉDIT D’OUVERTURE DU FESTIVAL

STACEY KENT TRIO
Feat. QUATUOR
À
CORDES AKILONE

QUAND L’UNE DES PLUS BELLES VOIX DU JAZZ RENCONTRE LA POÉSIE D’UN QUATUOR : ÉMOTIONS GARANTIES !

Son immense talent et sa voix douce et envoûtante séduisent le public du monde entier depuis vingt-sept ans. La chanteuse américaine, francophile et francophone Stacey Kent a sorti en novembre dernier son quatorzième album « Summer me, winter me ». Pour ce concert, elle offrira des chansons issues de ce petit bijou ainsi que des morceaux de son répertoire qu’elle affectionne le plus, chantés en anglais, français et brésilien.

Avec toute la sensibilité qui émerveille chacun de ses concerts, elle convoque ici Antonio Carlos Jobim, Michel Legrand, Jacques Brel ou Richard Rogers, pour offrir tel un cadeau à son public les plus beaux titres de sa carrière.

En exclusivité à Paris à l’occasion du Festival Jazz à Saint-Germain-des-Prés Paris, Stacey Kent ouvrira en beauté cette 23e édition, accompagnée pour la première fois du Quatuor à cordes Akilone. Lauréates du Premier Grand Prix et du prix Proquartet du Concours international de Bordeaux, ces quatre talentueuses jeunes femmes mènent une carrière internationale notoire, après avoir grandi auprès d’éminents chambristes tels Hatto Beyerle, Vladimir Mendelssohn, Johannes Meissl, Mathieu Herzog et le quatuor Ebène. Un jeu élégant et un son généreux qui viendront sublimer le trio de Stacey Kent.

Voilà quinze ans que le festival s’installe dans le magnifique théâtre à l’italienne de l’Odéon pour imaginer et vous promettre d’inoubliables rencontres musicales, et ça se fête !

Cette soirée exceptionnelle, où poésie et sensibilité seront à leur apogée, s’annonce déjà comme une belle promesse tenue.

Stacey Kent : voix / Art Hirahara : piano / Jim Tomlinson : saxophone
Magdalena Geka : violon I / Elise De-Bendelac : violon II / Avishai Chameides : alto / Lucie Mercat : violoncelle

Visionner